Photoshop CS6 pour les nuls | Episode 9 | Impractical Jokers 8.6

    Mme Mills, une voisine si parfaite

    J'aime:
    - Pour son troisième film en tant que réalisatrice, après Parlez-moi d'amour et La Disparue de Deauville, Sophie Marceau dirige une comédie policière d'aventures sur le travestissement. Dans Mme Mills, une voisine si parfaite, elle incarne la figure principale, éditrice rêveuse, et confie un rôle à risque à Pierre Richard, face à elle dans la peau d'un escroc travesti. Pierre Richard, qui marqua le genre de la comédie française, en jouant à d'innombrables reprises François Pignon – ou Perrin – dans les films de Francis Veber. Avec sans doute comme modèle en tête le classique du film comique américain Certains l'aiment chaud, Sophie Marceau se lance dans une aventure a priori originale. Actrice star dans La Boum, dans les films d'A. Zulawski, puis dans le succès LOL, ou encore d'autres comédies moins heureuses en entrées ces dernières années (Un bonheur n'arrive jamais seul, Une rencontre), elle signe ici un projet qui n'a pas peur du risque, à remarquer parmi les comédies françaises 2018.
    Affiche du film Mme Mills, une voisine si parfaite
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    Mme Mills, une voisine si parfaite

    UTILISATEURS
    (1 pour 5 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 28min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Mme Mills, une voisine si parfaite : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Les Naufragés de l&#039;île de la Tortue
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La Chèvre
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Aventures de Spirou et Fantasio
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Welcome to the Jungle
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Big Mamma : De Père en Fils
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La Folle histoire d&#039;amour de Simon Eskenazy
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Mme Mills, une voisine si parfaite

    Hélène est éditrice de romans à l’eau de rose et mène une vie rythmée par le travail. Elle se réfugie dans les livres, persuadée que la vie y est plus belle que dans la réalité. Se complaisant dans une certaine routine, son quotidien va être bouleversé par l’installation d’une nouvelle voisine, Madame Mills. Cette vieille américaine excentrique va prendre rapidement une importance insoupçonnée dans la vie d’Hélène. Mais les apparences sont parfois trompeuses….

    Photos du film Mme Mills, une voisine si parfaite

    Ajouter une photo du film Mme Mills, une voisine si parfaite

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Mme Mills, une voisine si parfaite

    Listes avec le film Mme Mills, une voisine si parfaite

    Ajouter une liste au film Mme Mills, une voisine si parfaite

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Mme Mills, une voisine si parfaite
    BlogTheMovieFreak
    Le 13/07/2018
    16 critiques
    Avec MADAME MILLS, sa troisième réalisation, Sophie Marceau a voulu retrouver l’esprit de comédies américaines telles TOOTSIE, CERTAINS L’AIMENT CHAUD ou ALLEZ COUCHER AILLEURS avec Cary Grant, où le travestissement d’un homme en femme devient source de situations comiques. C’était certainement viser trop haut.
    Ce qui est difficile à reconnaître à la vision de cette comédie balourde, c’est qu’elle nous offre un casting royal dans un scénario inabouti et maladroit. Avec Sophie Marceau et Pierre Richard en tête d’affiche, on était en droit d’attendre une belle comédie loufoque ou une rom-com raffinée comme les anglo-saxons savent nous offrir parfois. (À suivre sur le blog…)

    Site web:  http://wp.me/p3EDja-3t9
    DLCH
    Le 10/07/2018
    166 critiques
    Pierre Richard est un type qui tente de vendre une œuvre d’art à un autre type à Shanghai. Le gars est relativement partant sauf que l’œuvre en question est en trois parties et qu’il lui en manque une.
    Parce que c’est toujours plus simple d’essayer de vendre un truc que tu n’as pas...
    En parallèle, Sophie Marceau est directrice d’une maison d’édition parisienne de romans à l’eau de rose et c’est elle qui est en possession de la 3ème partie du mobile, ce qui tombe vraiment super bien parce que c’est son film. Sauf que le bousin a une valeur sentimentale et qu’elle refuse de s’en séparer.
    C’est là qu’emménage sur le même palier du dernier étage de son magnifique immeuble haussmannien une vieille dame anglaise, cocasse et loufoque qui n’est autre que Pierre Richard qui s’est déguisé pour pouvoir mieux l’amadouer et lui piquer son bout d’œuvre d’art dont elle se sert pour accrocher ses boucles d’oreilles, cette conne.

    Outre le fait qu’il existe une sorte de loi universelle qui veut qu’un film qui possède un titre + un sous-titre ne soit que très rarement un chef-d’œuvre, MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE est un film de et avec Sophie Marceau. DE et AVEC !
    Et pourtant... Et pourtant si on occulte le côté « onanisme cinématographique » de la nana qui s’aime énormément et qui aime particulièrement se filmer, le fait qu’elle cabotine à mort en en faisant des tonneaux dans le genre « je suis belle (putain, c’est vrai qu’elle est belle la gourgandine) mais je fais des moues, des mimiques et autres grosses grimaces parce que je suis drôle et que j’ai trop d’autodérision à m’enlaidir comme ça même si je vais quand même caser dans un dialogue que ma poitrine est voluptueuse au cas où vous ne l’auriez pas remarqué alors que je ne porte pas de soutif pendant tout le film et que mes seins sont un véritable défi aux lois de la gravité », que le scénario est légèrement bancal, convenu voire poussif, qu’on voit les directives de mise en scène (« allez à trois, on tourne et tout le monde change de place ! »), que les scènes post-génériques sont une ode à la réalisatrice où elle se filme en grosnolan en train de se marrer, et qu’il y a quelques passages légèrement hystériques qui donnent un peu envie de mourir, ce n’est pas complètement déplaisant.
    Sans doute parce que c’est une comédie mignonne, sans prétention, et pas moralisatrice, sans doute parce que j’ai toujours de la tendresse pour Pierre Richard et qu’il n’est pas ici totalement dégueulasse (même s’il n’est ni Dustin Hoffman ni Robin Williams), sans doute parce que le personnage du stagiaire CM a un réel potentiel comique, sans doute parce qu’on voit poindre des ébauches d’idées de réalisation à la Philippe de Broca dans LE MAGNIFIQUE qui pourraient donner quelque chose, sans doute parce que les appartements sont beaux (mais je ne suis pas certaine que ce soit bon signe quand on se met à faire de l’immobilier devant un film).

    Site web:  http://www.delacritiquehysterique.com/mme-mills-une-voisine-si-parfaite-de-et-avec-sophie-marceau-critique
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites